Le Blog de la maîtrise opérationnelle et du management de l'énergie dans l'industrie


Parcourez nos articles, conseils d’experts et témoignages d’industriels : nos expériences vous font gagner du temps !

Un outil prédictif pour optimiser le réseau de chaleur de Firminy

Avec 4 sources énergétiques – cogénération, biogaz, biomasse et gaz naturel, le réseau de chaleur de la ville de Firminy (Loire) requiert un pilotage très rigoureux. Pour optimiser sa performance, la SDCF (Société de Distribution de Chaleur de Firminy) utilise les solutions digitales Blu.e.

« Dans notre métier, on accumule facilement des données. Mais le plus important, c’est de les mettre au service de la performance ». Responsable technique des réseaux de chaleur et des centrales d’utilités d’ENGIE Cofely pour la Région Sud-Est, Bernard Sayve maîtrise l’art délicat de jongler avec les chiffres. Ceux du réseau de Firminy sont connus : 13 kilomètres, 57 MW de puissance cumulée, 156 sous-stations, 59 GWh d’eau chaude par an soit 6 000 équivalents logements. La chaleur est fournie au réseau à partir de 4 sources différentes d’énergie dont le fonctionnement ne représente ni le même coût, ni la même souplesse d’utilisation pour le gestionnaire. La cogénération produit une chaleur moins coûteuse que le biogaz. Tandis qu’une chaudière gaz présente elle, moins d’inertie que sa cousine biomasse.

 

Repérer plus facilement les anomalies

Pour mieux traiter cette complexité, la SDCF utilise les solutions numériques Blu.e. Reliée à un réseau de capteurs déployé sur toute l’installation, une salle d’hypervision informe les exploitants des performances énergétiques des sites en temps réel. Cette veille de chaque instant permet notamment de faciliter la détection d’anomalies et donc la maintenance du réseau.

« Via un écran central, nos agents peuvent surveiller facilement l’ensemble des sous-stations. Si un voyant rouge s’allume pour l’une d’elles, ils savent qu’ils doivent aller inspecter spécifiquement cette sous-station. » 

Afin d’utiliser ce nouvel outil en toute autonomie, l’équipe de supervision a suivi une formation spécifique. À terme, les équipes sur le terrain devraient même pouvoir proposer des pistes d’amélioration de la plateforme selon leurs besoins.

cartographie sous stations firminy

 

Choisir le bon mix énergétique

Autre apport de Blu.e pour la SDCF : l’aide à la décision. En s’appuyant sur les données recueillies par les compteurs et les prévisions météos, la solution propose des scénarios optimaux de fonctionnement pour les sept jours à venir. Autrement dit, Blu.e prédit les économies financières, énergétiques et d’émissions offertes par l’activation ou l’arrêt de l’une ou plusieurs des sources énergétiques du réseau. Sans se substituer pour autant au gestionnaire :

« Il y a toujours un humain aux commandes. Cela reste un outil d’aide à la décision et non un système d’automatisation. Au-delà des chiffres, il faut aussi prendre en compte d’autres enjeux comme le temps d’intervention des équipes pour l’arrêt d’une centrale. » 

En attendant la mesure des premiers impacts de la solution Blu.e sur la performance énergétique du réseau de Firminy à la fin de la saison de chauffe 2016-2017, la SDCF s’est déjà fixée des objectifs d’économies à atteindre : 5 % sur la centrale biogaz et 5 % sur les chaudières bois. Savoir jongler avec les chiffres peut se révéler gagnant.

 

   |  En chiffres

59 GWh  d’eau chaude par an

6 000  équivalents logements

5 %  d’économies à atteindre sur la centrale biogaz et les chaudières bois

 

 

Voir nos conseils pour mettre en place votre Système d’Information Énergétique