Le Blog de la maîtrise opérationnelle et du management de l'énergie dans l'industrie


Parcourez nos articles, conseils d’experts et témoignages d’industriels : nos expériences vous font gagner du temps !
Rillieux-la-Pape : le réseau de chaleur souterrain à la loupe des data

Rillieux-la-Pape : le réseau de chaleur souterrain à la loupe des data

Le réseau de chauffage de Rillieux-la-Pape, près de Lyon, est l’un des plus étendus de la région, long de 20 km avec 76 sous-stations. C’est aussi l’un des plus anciens, construit en 1970. Pour optimiser ses performances, améliorer les services aux abonnés et favoriser l’utilisation des énergies renouvelables, ENGIE Cofely, chargée de l’exploitation du réseau, a choisi d’utiliser la plateforme de maîtrise énergétique Blu.e.

 

En 2011, la ville de Rillieux-la-Pape a choisi ENGIE Cofely pour gérer et moderniser son chauffage urbain. « L’objectif est d’économiser l’énergie et de diminuer l’empreinte écologique, retrace Emilie Patin, Ingénieur Efficacité Energétique pour ENGIE Cofely. Mais parce que le réseau de canalisation date de plus de 50 ans, les sous-stations communiquaient mal entre elles. Difficile de voir quand elles partageaient des informations, ni quand les échanges stoppaient net. Le réseau de chauffage apportait bien la chaleur aux abonnés mais ce bogue informatique pénalisait la gestion et la réactivité de l’équipe d’exploitation. »

 

Superviser la production et la distribution de chaleur

Pour résoudre les problèmes de communication, ENGIE Cofely a commencé par instrumenter l’installation dans l’objectif de superviser les flux de chaleur. Mais cela n’était pas suffisant : « Si nous voyons bien ce qui se passe au niveau de la production, décrit Emilie Patin, la vision du transport de la chaleur dans les canalisations nous échappait. Les pannes étaient constatées lorsque l’abonné le signalait. »

C’est alors que Blu.e est intervenue et réunit toutes les data du réseau dans une unique base de données, pour les analyser au service de la performance. « Les ingénieurs Blu.e, la direction industrielle et l’équipe d’exploitation ENGIE Cofely ont défini ensemble toute une série d’indicateurs pertinents : température de retour de chaleur, position des vannes de régulation en sous-station… », détaille Emilie Patin.

industrie Engie - Cofely - Blu-e - Reseau chaleur- Rillieux-la-Pape

 

Localiser les anomalies en temps réel

La plateforme Blu.e permet aux exploitants de repérer les anomalies en temps réel grâce à un système simple de voyants sur le plan du réseau, qui passent au rouge si la température ou la pression n’est pas conforme dans les canalisations. Pas la peine de chercher où se situe la panne : les agents du réseau savent quelle zone inspecter.

Pour les clients, c’est un gage de continuité de service. « On peut localiser une fuite dans le réseau sous-terrain avant même que l’abonné s’en rende compte. On lui signale la panne, on répare et tout fonctionne à nouveau sans que le client ressente le moindre inconfort. Cette nouvelle qualité de service améliore la relation avec nos abonnés ! » Cela, sans que la fuite détectée auprès de l’abonné ne perturbe le fonctionnement de l’ensemble du réseau.

Pour éviter tout désagrément, les gestionnaires effectuent certains réglages, dont les effets sont observés en temps réel sur l’écran Blu.e : la solution pour prendre à coup sûr les bonnes décisions !

 

Optimiser la récupération de chaleur et l’exploitation des énergies renouvelables

Parmi les indicateurs affichés sur le tableau de bord, ENGIE Cofely a aussi demandé à Blu.e de comparer le taux réel de couverture du réseau par les énergies renouvelables à celui que l’on devrait obtenir dans l’idéal, selon les prévisions météorologiques notamment et la puissance nécessaire sur le réseau.

Là encore, les exploitants identifient en un coup d’œil l’impact de l’activation ou de l’arrêt d’une source de chaleur : chaleur fatale récupérée à l’usine d’incinération des déchets de Rillieux-la-Pape, chaufferie biomasse et chaudière gaz.

En autorisant un réglage fin des flux dans le réseau, l’outil Blu.e permet d’optimiser le mix énergétique du chauffage des bâtiments résidentiels à Rillieux-la-Pape : 91 % d’énergies renouvelables utilisées.

« La mise en œuvre de la plateforme est récente, depuis novembre 2017, conclut Emilie Patin. Et déjà, nos agents en ressentent les premiers bénéfices. C’est, pour eux, plus de sérénité et plus de réactivité. »

 

En chiffres…

80 %

de chaleur fatale récupérée de l’usine de valorisation énergétique

11 %

d’énergie biomasse

9 %

d’énergie gaz

7 500

logements alimentés en chauffage et eau chaude sanitaire