Le Blog de la maîtrise opérationnelle et du management de l'énergie dans l'industrie


Parcourez nos articles, conseils d’experts et témoignages d’industriels : nos expériences vous font gagner du temps !
industrie-blue-regles-reussite-changement-efficacite-energetique

Efficacité énergétique industrielle : 10 règles pour réussir le changement dans votre quotidien métier

Transition (énergétique), révolution (digitale), mutation (managériale), transformation (industrielle) : on ne parle que de changements dans les usines. Mais réussir le changement en entreprise relève souvent du challenge. Si les évolutions sont nécessaires pour renforcer la compétitivité et améliorer les performances énergétiques de l’usine, pas toujours facile de changer, quand les méthodes de travail utilisées démontrent leur efficacité depuis des années. Avec notre expérience, nous vous donnons les clés pour relier les fonctionnalités de notre solution à votre quotidien métier, et ainsi réussir votre transformation.

 

En usine, le changement doit s’inscrire dans le quotidien métier de chacun : comment s’y prendre ?

Les acteurs du changement sont principalement les opérationnels. Connaissant bien leur métier, ils ont l’habitude d’utiliser sur leurs machines, des réglages qui ont fait leurs preuves en matière de qualité et qui évitent les écarts de résultats.

Jusqu’à présent les performances énergétiques n’étaient pas prises en compte. Et aujourd’hui on leur dit qu’il faut adapter leurs process et leur métier pour être moins « énergivore » ? Sans être de mauvaise volonté, c’est, pour eux, sortir d’un schéma qui fonctionne, d’une zone de confort où les dysfonctionnements sont rares.

Pour les convaincre, il faut donc leur fournir les raisons profondes du changement – le « pourquoi ? » – et les moyens d’y parvenir – le « comment ? ».

C’est le rôle du Manager et de l’Agent de maîtrise d’expliquer aux opérationnels pourquoi et comment ils doivent évoluer. Sans cela, pas de possibilité de succès !

 

Le rôle du Manager : il explique le « pourquoi » des changements sur le quotidien de chacun, fédère les équipes et traduit le changement en valeur ajoutée pour l’entreprise et ses parties prenantes

Avant toute chose, la stratégie du changement doit être conduite en interne, pour éviter un rejet. Les Managers doivent adhérer à la transformation et être convaincus par son utilité. C’est en étant solidaires avec les décisions prises qu’ils sauront répondre aux réticences.

Les outils d’analyse de Blu.e les aident, en démontrant que ce changement correspond à une véritable avancée pour l’entreprise et en identifiant les gisements d’économie et de productivité dans l’usine.

À partir de ces informations, la communication est indispensable. La clé ? Le Manager va traduire le changement en valeur ajoutée et fournir aux opérateurs des explications en rapport avec leur quotidien.

Par exemple : « En éteignant la machine chaque week-end, plutôt que la laisser en veille, l’économie se compte en milliers d’euros. C’est, pour l’entreprise, un moyen d’être plus compétitive face à la concurrence. » C’est concret, clair et efficace.

Le Manager s’investit pour dialoguer, écouter, rassurer, convaincre et impliquer ses collaborateurs. Il vérifie que les changements sont appliqués sur son tableau de bord : « Les machines sont-elles éteintes le week-end ? » Si ce n’est pas le cas, il devra profiter de chaque réunion avec les équipes pour expliquer et réexpliquer.

  |  En cinq étapes, le Manager doit donc observer ces règles :

1. Adhérer au changement

2. Traduire le changement en valeur ajoutée

3. Communiquer les raisons du changement aux opérateurs

4. Vérifier que le changement est bien appliqué

5. Sinon, il doit expliquer et réexpliquer. Parfois au quotidien, jusqu’à ce que ce changement fasse consensus et soit intégré.

 

Le rôle de l’Agent de maîtrise : mesurer les conséquences du changement dans le métier au quotidien de chacun, rassurer, expliquer, montrer, accompagner, saluer les efforts…

L’Agent de maîtrise est indispensable. C’est l’homme, ou la femme, de terrain. Celui qui connaît les process industriels, les contraintes et les métiers. Celui qui sait que le changement a du sens et qui accompagne les opérationnels dans leurs activités au quotidien.

En montrant à l’opérationnel comment transformer son travail, l’Agent de maîtrise le rassure : qu’on lui ôte une tâche, qu’on lui en ajoute une nouvelle, ou qu’on lui demande juste de modifier une tâche existante, cela n’enlève en rien à la qualité du travail réalisé et des produits. Bien au contraire.

Le changement permet de gagner de nouvelles compétences, de faire des économies d’énergie, de gagner du temps et d’être plus efficace.

  |  C’est donc ce qu’explique l’Agent de maîtrise aux opérateurs :

1. Mesurer les conséquences du changement pour les métiers

2. Expliquer comment cela se traduit : enlever, ajouter ou modifier une tâche

3. Montrer que le travail a toujours autant de valeur

4. Expliciter les bénéfices pour l’usine : économies et compétitivité. Il s’aide pour cela de tableaux de suivi, avec des courbes de progression et autres indicateurs visuels

5. L’Agent de maîtrise doit être persévérant et pédagogue, pour que le changement soit appliqué, sans oublier de remercier pour les efforts consentis par chacun.

 

Les clés du changement sont donc clairement dans les mains du Manager et de l’Agent de maîtrise. Mais l’équipe Blu.e est aussi très présente pour s’assurer du succès dans la durée. Nous accompagnons, formons les acteurs du changement et leur fournissons des outils personnalisés, construits en commun. Nous non plus, nous ne lâchons rien. Il ne s’agit pas uniquement de livrer des outils ; nous nous attachons à ce qu’ils soient utilisés, et bien utilisés avec la mesure de la valeur créée. C’est le gage de la réussite du changement.

Consultez dans cet article notre définition de la conduite du changement : « Efficacité énergétique industrielle : comment conduire le changement ? »

À propos de l’auteur

Guy Wallerand est Directeur Adjoint de Blu.e et consultant opérationnel dans l’accompagnement du changement en entreprise. Sa méthode se base notamment sur l’engagement des collaborateurs dans les projets de transformation